Plan d’action sur la COVID-19 des ministres des Affaires étrangères du G7 (14.05.2022)

(Traduit de l’anglais)

Nous, ministres des Affaires étrangères de l’Allemagne, du Canada, des États-Unis d’Amérique, de la France, de l’Italie, du Japon et du Royaume-Uni (G7), et haut représentant de l’Union européenne, avons endossé le Plan d’action suivant.

Nos efforts pour mettre fin à la pandémie de COVID-19 en 2022 ont déjà permis de nombreuses réalisations et les livraisons de vaccins s’accélèrent désormais rapidement au niveau mondial. Cependant, la réponse mondiale à la crise sanitaire actuelle comporte toujours des lacunes importantes. Des difficultés demeurent pour assurer l’équité dans la capacité à réagir à la pandémie actuelle de COVID-19 et aux pandémies à venir. Nous, membres du G7, avons la responsabilité particulière de travailler avec les pays et les économies de mise en œuvre pour combler ces lacunes. Compte tenu de l’ampleur des effets de la pandémie, les ministres des Affaires étrangères doivent jouer un rôle essentiel pour faire en sorte que des mesures globales et transversales soient mises en œuvre rapidement.

Nous, ministres des Affaires étrangères, axerons notre contribution à la mobilisation globale du G7 en faveur de la santé mondiale en 2022 sur des efforts conjoints pour combler les écarts dans la campagne mondiale de vaccination contre la COVID-19, y compris dans les situations difficiles liées au « dernier kilomètre », en portant une attention particulière aux groupes vulnérables, en renforçant la priorité et le soutien accordés au personnel de santé en première ligne et en augmentant les équipements nécessaires. Dans la continuité des autres initiatives du G7, nous travaillerons avec les pays et la communauté internationale pour commencer à planifier la poursuite de la réponse à la pandémie de COVID-19 pour 2023 et après, pour bâtir un engagement politique en faveur de la préparation pour l’avenir.

Ces efforts sont en conformité avec la stratégie mondiale de vaccination de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et l’engagement pris par le G20 en octobre 2021 au cours du Sommet des chefs d’État et de gouvernement de Rome. À cet effet, nous sommes déterminés à :

VACCINS

• continuer à accélérer nos efforts pour permettre une distribution mondiale équitable et rapide de vaccins sûrs, efficaces, de qualité et abordables, ainsi que l’accès à des tests diagnostiques complémentaires, à des traitements et à d’autres produits de santé essentiels, en fonction des besoins des pays :

o en contribuant par tous les moyens à financer et à soutenir les efforts déployés par l’Accélérateur ACT et son mécanisme COVAX, en particulier dans les pays à revenu faible et intermédiaire. Le G7 s’est déjà engagé à accorder 18,33 milliards de dollars à ACT-A, dont 12,36 milliards de dollars destinés au pilier vaccins du mécanisme COVAX, y compris GAVI, l’Alliance du Vaccin, la Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies, l’OMS et l’UNICEF.

o En partageant, lorsque c’est nécessaire et possible, des doses supplémentaires de vaccins sûrs et efficaces, sans conditions politiques, et en utilisant des pratiques responsables pour les dons de vaccins. Le G7 a déjà donné 1,18 milliards de doses et est prêt à partager des doses supplémentaires, en fonction des besoins et des capacités des pays et de la nécessité d’une répartition mondiale optimale des vaccins (fournis directement par COVAX ou dans le cadre de dons).

• Agir en lien étroit avec les fabricants, COVAX, les organisations régionales et les pays et économies bénéficiaires à tous les niveaux pour favoriser une coordination efficace des efforts des donateurs, optimiser le rythme de production, améliorer encore les procédures de partage, faire en sorte que les délais de livraison correspondent mieux aux besoins et aux capacités des pays, traiter des questions comme la durée de conservation et améliorer la transparence, la visibilité et l’échelonnement des livraisons prévues.



VACCINATIONS

• Agir avec les pouvoirs publics, le Partenariat pour la livraison de vaccins contre la COVID-19 et les autres parties prenantes compétentes pour apporter une aide de 3,95 milliards de dollards à 115 pays dans le besoin, en particulier des pays à faible revenu, pour résoudre les problèmes logistiques, de planification et de ressources humaines sur le « dernier kilomètre » et faire en sorte que les vaccins permettent de fait la vaccination, y compris :

o en fournissant aux pays concernés des seringues et d’autres matériels auxiliaires ;

o en assurant une formation à la sécurité et à l’efficacité des vaccins fondée sur les données, en renforçant les capacités des personnels de santé et de soins en première ligne, et en augmentant le nombre de ces personnels.

o en renforçant la confiance dans les institutions publiques et en luttant sur le terrain contre les fausses informations et la désinformation grâce à un dialogue avec les populations et à des campagnes d’information adaptées et fondées sur des données scientifiques et factuelles ;

o en améliorant le soutien logistique grâce à des partenariats public-privé (chaîne du froid) ;

o en améliorant la coordination des mesures concrètes des donateurs et des institutions de mise en œuvre sur le terrain, pour éviter les doubles emplois et créer des synergies entre les différentes actions, sous l’égide de l’OMS et des autres acteurs multilatéraux compétents impliqués, le cas échéant ;

o en intégrant des mesures, dans le cadre de systèmes de santé renforcés, pour faire en sorte que les livraisons de vaccins contre la COVID-19 ne fragilisent pas d’autres mesures essentielles de santé, mais renforcent au contraire les systèmes de vaccination nationaux ;

o en soutenant les campagnes nationales et régionales pour qu’elles atteignent l’objectif de 70 %, en accordant la priorité à la vaccination des personnels de santé en première ligne, des personnes âgées et des personnes immunodéprimées.

• ne laisser personne de côté dans notre campagne de vaccination mondiale, en accordant une attention particulière aux groupes traditionnellement marginalisés et vulnérables, en particulier les réfugiés, les communautés rurales et les femmes et les filles, notamment les groupes qui vivent une situation de crise ou souffrent d’une situation humanitaire dégradée, et appeler à la pleine mise en œuvre opérationnelle de la réserve humanitaire de COVAX, une mesure précieuse en dernier ressort pour atteindre les groupes les plus vulnérables dans des situations de crise humanitaire.

• protéger les personnels de santé en première ligne et renforcer de manière durable les systèmes de santé nationaux, par exemple en renforçant les capacités de détection et de surveillance à tous les niveaux.

PRODUCTION DE VACCINS

• Accroître les capacités de production locales et régionales durables dans les pays en développement, grâce à des partenariats de transfert de technologies volontaire selon des modalités agréées d’un commun accord et à d’autres formes pertinentes de soutien, mettant l’accent sur le soutien au renforcement des capacités durables de long terme afin de produire des vaccins contre la COVID-19 sûrs, efficaces et de qualité, ainsi que d’autres vaccins, et de répondre à des besoins médicaux essentiels comme les antiviraux, pour nous permettre de faire preuve de souplesse dans notre réponse à la pandémie actuelle et aux pandémies à venir.

• Par conséquent, nous nous engageons à favoriser une production de vaccins diversifiée au niveau mondial, en soutenant les capacités des pays à revenu faible et intermédiaire grâce à l’échange de connaissances et d’expertise et grâce à des financements.

Nous coordonnerons étroitement notre action avec d’autres partenaires affinitaires, les organisations internationales et des Nations Unies et les initiatives multilatérales et régionales, afin de mutualiser nos efforts. Les ministres des Affaires étrangères des pays du G7 reconnaissent qu’il est indispensable de répondre à la pandémie de COVID-19 et de renforcer en parallèle pour l’avenir les capacités et l’architecture mondiales de santé.


Source link

Acerca coronadmin

Comprobar también

Employment rate falls to 3.9 per cent; Racism row over Albanese ad; Federal Election campaign enters final stages; NSW records 10,964 new COVID-19 cases, 22 deaths; 13,201 new cases in Victoria, 14 deaths

A pharmaceutical giant is urging NSW residents not to delay health checks after finding, two …

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada.